Pic du Viscos

Mis à jour : 5 juin 2019



L'été s'installe doucement dans les Pyrénées. Nul besoin de chausser les raquettes pour profiter des panoramas que nous offrent les premiers 2.000.


Direction la vallée des Gaves et le Pays Toy pour ce "classique" de la randonnée.

Je suis accompagné d'Arnaud Cassagnet qui découvre comme moi cet endroit.


Après avoir traversé Luz-St-Sauveur, direction la station de Luz Ardiden. Se garer sur le parking du Béderet.

Durée : 4h A/R

Dénivelé : 600m



Découvrez dans cette vidéo le résumé complet de la rando


Nous avions prévu avec Arnaud de grimper le Viscos. Mais la météo en a décidé autrement. La dernière montée vers le sommet présente quelques passages assez raides et très aériens, par temps de pluie il vaut mieux éviter. Et l'averse de fin de journée nous en dissuadera.


La première partie est très facile. Le sentier suit une des nombreuses pistes de ski. Il suffit de la suivre. Des panneaux indicateurs vous guideront.

Dès les premiers mètres, on profite d'une superbe vue sur la vallée de Luz. : idéal pour faire quelques photos.


Vue plongeante sur le village de Luz-St-Sauveur

Au bout d'une heure trente, nous arrivons sans difficulté au Col de Riou (1.950m). Le vent remonte de la vallée de Cauterets et rafraîchit l'air ambiant.

Le point de vue est très beau car il donne à la fois sur la vallée de Luz (derrière) mais aussi sur la vallée de Cauterets avec quelques sommets comme le Grand Barbat, Le Moun Né, le Pic Arrouy ou encore la Grande Fache.


Juste au dessus du col se trouve les vestiges de l’hôtellerie du Col de Riou. Je vous conseille de passer au dessus sur un surplomb facile d'accès. Vous pourrez alors observer encore mieux les 2 vallées et tous les sommets visibles. Il ne faut pas avoir le vertige mais cela vaut le coup. Jugez plutôt.



Pour rejoindre le Viscos 2 solutions :

La première consiste à longer la ligne de crête plein nord. La suivante consiste à reprendre le sentier qui se trouve une trentaine de mètres au dessous de la ligne de crête.

Avec Arnaud nous décidons plutôt de longer la ligne de crête afin de profiter au maximum des points de vue.


Vue plein sud sur la ligne de crête en direction du Col

Le ciel est parfaitement bien adapté pour des photographes. Il y a de la matière ! De nombreux cumulus bourgeonnent. Ils tourneront à l'orage plus tard dans la soirée nous gratifiant d'une belle averse.

D'autres points de vue sont facilement abordables. Mais attention, la pente face ouest est très raide. Mieux vaut ne pas trop s'approcher.


Après une petite pause, nous reprenons le sentier qui nous mène sur un dernier surplomb au pied du Viscos. La lumière joue à cache-cache mais dès qu'elle se montre elle nous fait vivre de superbes ambiances.


Photo aérienne du Viscos

En fin de journée, quelques gouttes tombent. Nous savons que nous n'iront pas au bout à cause de la pente qui mène au sommet.

Mais après tout, photographiquement parlant, c'est plus intéressant de photographier le Viscos depuis ce point de vue, plutôt que du dessus ! Nous ne sommes donc pas déçus et reprenons la route du retour.


Les quelques gouttes se transforment vite en une belle averse accompagnée de quelques coups de tonnerre. Il n'en faut pas plus pour découvrir cet arc-en-ciel plein est. Fort heureusement, il y a toujours dans le sac à dos un poncho et un K-way.


Quelques instants après, les averses passent, le soleil revient vite et nous offre de belles lumières pour terminer cette journée.




C'est donc une randonnée très accessible (du moins quand on ne va pas jusqu'au sommet du Viscos) et qui peut donc se faire en famille. Vous pourrez pique-niquer au Col de Riou et accéder à quelques belles pépites au dessus, en suivant la ligne de crête.


Belle balade à toutes et tous.

0 vue